One Piece Stampede : Notre avis sur l’avant première du film!

"ore no zaihou ka? hoshikerya kurete yaru sagase konoyo no subete wo soko ni oitekita"

0

One Piece Stamped au Grand Rex

« Fortune, gloire, pouvoir… Mon trésor ? Je vous le laisse, trouvez-le ! Je l’ai laissé quelque part dans le monde. »

C’est par cette réplique bien connue du Roi des Pirates, Gol D. Roger que commence doublement l’avant-première de One Piece Stampede en ce 12 septembre au Grand Rex de Paris.

Après avoir mis le feu dans une salle bondée où les organisateurs ont du dupliquer la séance de la grande salle pour une deuxième à 22h que commencer le tout premier générique de la série « We are ».

Plus de 5000 personnes à l’unisson pendant les quelques minutes de ce générique qui a déjà pourtant plus de 20 ans maintenant, je vous laisse découvrir l’ambiance !

Puis ce sont par ces mêmes paroles que commence Stampede. A votre avis, s’agit-il d’un énième remake de « We are » ? Pas du tout ! Le pirate Buena Festa se remémore en début de film ce qui a lancé le nouvel âge d’or des pirate tel qu’on le connait. Ce même personnage qui organise aussi le plus grand rassemblement de pirates, le « Pirate Fest ». Un nombre impressionnant de corsaires se retrouveront mêlés à cet évènement dans l’espoir de gagner un trésor lié à Gol D. Roger.

Evidemment les différents corps mondiaux tel que la Marine, les Schichibukaïs ou encore l’armée révolutionnaire ne laisseront pas passer cette occasion pour y mettre leurs grains de sel.

Lors de ce grand rassemblement, il nous fallait aussi un bad guy incarné par Douglas Bullet, un ancien membre de l’Oro Jackson !

Le film se situe juste avant l’arrivée de Luffy et de son équipage sur l’île de Wa et donc juste après son affrontement contre Big Mum sur Whole Cake Island, je vous laisse imaginer la puissance du bonhomme pour se retrouver à combattre Luffy et ses alliés de providence lors de ce film !

Avant d’analyser le film, on se rend vite compte que le Maître Eichiro Oda tient particulièrement à ses personnages pour réussir à raconter une histoire complète en moins de 2h, en connaissant son rythme de vie avec la parution du manga, il a tout de même pu consacrer beaucoup de temps à Stampede. Oda a même trouvé le temps de réaliser une affiche originale du film en mettant en avant quelques personnages présents lors du film.

A la réalisation, nous retrouvons Takashi Otsuka, il avait déjà participé à « Episode of East Blue » et les films de la serie « Pretty Cure ». Au scénario, en plus du maître, nous avons toujours monsieur Otsuka accompagné d’Atsuhiko Timioka qui a notamment travaillé sur des épisodes de Fairy Tail, Dragon Ball super, Pokémon ou encore Vandread.

  • Nous avons déjà une idée que l’histoire du film sera à la fois simple, efficace et rythmé !

One Piece Stamped

A la production, Hiroshi Koyama qui a déjà travaillé sur quelques films et spéciaux de One Piece ainsi que sur « Battle of Gods » de Dragon Ball Z. Et à la musique, Kohei Tanaka qui a travaillé sur un nombre incalculable d’œuvres, il doit bien dépasser les 40 ans de carrière dans la composition de musique d’anime et c’est bien ce qu’il nous fallait pour rythmer ce film complètement fou !

Parlons du film à présent, il me fait un petit peu penser au 4ème film, « l’aventure sans issue », un rassemblement et une baston monstrueuse. En même temps, dans l’univers de One Piece, à chaque fois, à chaque arc, nous avons droit à un grand pujilat et il faut dire que les rebondissements seront de la partie pendant le film. C’est simple, il ne se passe pas une seconde sans avoir le temps de respirer. En voyant l’enchainement d’apparitions de personnages et d’attaques spéciales, on pourrait facilement hurler au fric facile un peu comme dans DBS ou au « fan service » mais n’oublions pas que nous sommes dans du pur « Shonen » et n’oublions pas également que nous venons de traverser 2 arcs assez long de la série avec un équipage scindé.

Quelle joie de retrouver Luffy et ses nakamas au grand complet avec leurs techniques les plus abouties. Ce côté fan-service est parfaitement assumé par les réalisateurs, on peut même voir ce film comme une sorte de remerciement aux spectateurs d’être toujours là au bout de 22 ans de mangas et plus de 900 épisodes pour la partie TV.

Finalement, nous allons voir que l’ambiance du film ainsi que son déroulement fonctionnent parfaitement sans se prendre la tête à vouloir réfléchir à chaque instant. On profite simplement de ces près de 2h d’action non-stop ! C’est un petit peu comme du Avengers: nous n’y allons pas pour réfléchir mais pour profiter.

Après cette avant-première (qui fut tout de même distribuée dans une 20aine de villes à travers la France), le film sortira en salle le 9 octobre.

Pour ma part, ce sera un véritable plaisir de le revoir. Le Grand Rex reste une salle mythique avec une ambiance à réveiller les morts. Dans un sens, on se retrouve comme en enfance à hurler avec des fans allant de 15 à 40 ans mais certains passages restaient inaudibles face à la clameur du public.

Les avis japonais sont depuis cet été totalement unanime, le film fonctionne ! Il n’a pas rencontré le même succès que « Weathering with you », le dernier film de Makoto Shinkai (Your Name) mais il a tout de même atteint un nombre d’entrées assez spectaculaire et le film se voit également crédité d’un beau 94% de satisfaction sur Allociné après la journée d’avant-première en France.

Du pur One Piece dans toute sa splendeur, le fier équipage va encore nous accompagner de longues années sur les flots. Alors ne boudons pas notre plaisir, à l’abordage !!!

La note:

Note globale

Article rédigé par Nonotraz

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. AcceptRead More

%d blogueurs aiment cette page :