X-Men : Dark Phoenix, mon avis sur le film!

Un dernier avant l'incorporation au MCU !

0

Et bien, et bien ! J’ai pu voir ce soir ce qui est malencontreusement devenu le dernier film côté Fox dans l’univers des X-MEN, alors je vais t’en parler, et pour ne louper aucun autre article et avis, pense à t’abonner au blog !

19 ans, 11 films, 4 réalisateurs, deux timelines différentes, c’est le palmarès de la saga X-MEN au cinéma, et je pense qu’il était temps d’arriver à une conclusion, et pour conclure quoi de mieux que la force la plus importante, dangereuse et omniprésente dans l’univers des X-MEN ?

Le Phoenix, qui peux aussi bien créer la vie que la détruire.

X-Men : Dark Phoenix

X-MEN Dark Phoenix, why so dark?

Mon premier constat sur X-Men : Dark Phoenix, c’est qu’il est essentiellement centré sur le personnage de JEAN GREY (interprétée par la ravissante Sophie Turner), bon en même temps vu le titre hein fallait pas se leurrer, mais la sauce prends, et je me suis très rapidement laissé happer par la narration de ce 19éme film dans l’univers de mes mutants préférés.

X-Men: Dark Phoenix nous transporte au fur et à mesure de son histoire et un autre constat s’impose : le film est sombre, très sombre. Alors, moi je ne suis pas contre, j’aime bien les films sombres. Mais il faut dire qu’après X-MEN : APOCALYPSE si le ton continue de monter, c’était surtout pour instaurer la suite des aventures de ce groupe de mutants et ça aurait été vachement chouette ! Au final X-Men : Dark Phoenix  est une adaptation pas totalement fidèle à l’arc du Phénix Noir lui a servi de base.

X-Men : Dark Phoenix
Non, Psylocke n’est pas dans le film, désolé !

X-Men: Dark Phoenix: à moi mes X-Men !

Alors oui je sais, tout le monde n’a pas lu les comics, mais force est de constater que sont passés a la trappe : l’amour inconditionnel qui lie Scott et Jean, Le Club des Damnés, les Shi’ar (pourtant très important dans l’univers X-MEN et quand on sait qu’une Shi’ar a même été AVENGER…) des choses qui manqueront aux vrais croyants, mais pas a la génération qui a découvert les X-MEN au cinéma.

Et je vais vous faire une confidence. X-Men: Dark Phoenix fonctionne très bien sans tout cela en fait.

X-Men : Dark Phoenix
Phénix rime avec cosmique dans les comics !

Mais si X-Men : Dark Phoenix ne suit pas vraiment la sage du Phénix Noir alors ?

On ne va pas tourner autour du pot cent-sept ans, X-Men : Dark Phoenix fonctionne très bien dans son propre univers. Beaucoup semblent oublier la partie de ces films de superhéros qui dit « adaptation » car on adapte des personnages papier et on les transpose sur un format cinéma, alors il faut modifier certaines choses, en retirer, en ajouter. Et s’il est un univers cinématographique qui a bien tiré son épingle du jeu, bon gré mal gré c’est celui des X-MEN !

Lire Aussi:  Black Summer Saison 1 sur Netflix mon avis sur la série critique. #BingeWatch 2

Oui car a bien y regarder, la sage dure depuis 19 ans, à connu des hauts et des bas, et semblait se tracer un avenir assez… PHOENIXISANT (je viens de l’inventer)

X-Men : Dark Phoenix
Promenons nous dans les bois…

Que vaut X-Men : Dark Phoenix alors ?

Personnellement, j’ai adoré ce film que ce soit la bande son assurée par Hans Zimmer, le côté ami-ennemis qui liera et opposera à jamais le tandem Mc Avoy/Fassbender dans cet univers, Sophie Turner qui semble pouvoir pleurer facilement, Jessica Chastain froide à souhait, Tye Sheridan qui nous campe un Cyclope comme j’en attends depuis 2000, on voit même DAZZLER à un moment (même si le personnage ne parlera pas aux néophytes)… Oui mon petit cœur de X-FAN à adoré ce film et ses divers clins d’œil a l’univers original, même si X-Men : Dark Phoenix emprunte des raccourcis et simplifie (trop) l’histoire, le film fonctionne et s’inscrit bien dans la continuité de X-MEN : APOCALYPSE.

Le mot de la fin.

Il y a une info importante a prendre en compte sur X-MEN : DARK PHOENIX c’est qu’il y a eu beaucoup de RESHOOTS suite à l’achat de la FOX par Disney. On sent bien que le film prenait une dimension appelant une continuité cinématographique, continuité stoppée net par Disney comme le disait Hutch Parker producteur de X-MEN : DARK PHOENIX:

« Je pense que si Disney n’avait pas mené le deal à bien, ce qui devait venir après aurait été radicalement différent. C’était notre intention et la direction que nous voulions prendre. »

Je ne blâme personne le film est bien comme tel, même si j’aurai aimé continuer d’arpenter cet univers… On verra ce que donnera l’incorporation dans l’univers MCU!

Note globale

Merci de m’avoir lu, à bientôt pour un nouvel avis 😉

SuSuP

Leave A Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. AcceptRead More