BumbleBee (2018) mon avis sur le film

Hey !

Comment tu vas bien ?

Oui, je m’adresserai à toi comme cela, ça fait plus intime de cette manière je trouve non ?

Je t’ouvre un peu mon cœur avec cet avis alors autant être intimes toi et moi, car ce film touche un peu a l’adolescence tu vois, enfin pas la mienne hein, moi j’étais plutôt K2000 eh eh.

Le film possède une très solide note de 7/10 sur IMDB au moment de la rédaction, et nous verrons un peu plus tard si je lui donne cette note ou pas eh eh eh…

spoiler
Bah oui plus tard hein petit coquin!

Critique BumbleBee 2018

BumbleBee ou B127 ?

Le film est donc dirigé par Travis Knight, a qui l’on devait déjà Kubo et l’armure magique sorti en 2016 (que je n’ai pas vu) qui est quand même noté 7.8/10!

Au niveau du casting nous avons donc Hailee Steinfeld (la stratégie Ender, True Grit), Jorge Lendeborg Jr. (Spider-Man Homecoming, Alita: Battle Angel), John Cena (ai-je vraiment besoin de le présenter ?)

Et surtout, BumbleBee ! Parce que ce film porte son nom qui plus est, mais le film aurait aussi pu s’appeler B127, qui est le nom d’origine de BumbleBee !

« 1987. Alors qu’il est en fuite, l’Autobot Bumblebee trouve refuge dans la décharge d’une petite ville balnéaire de Californie. Il est découvert, brisé et couvert de blessures de guerre, par Charlie, une adolescente qui approche de ses 18 ans et cherche sa place dans le monde. Et quand elle le met en marche, elle se rend vite compte qu’il ne s’agit pas d’une voiture jaune ordinaire. »

Critique BumbleBee 2018

Prêt à retourner dans les 80’s ?

Voilà l’ambiance est posée, et le film s’ouvre sur une intense et bien trop courte séquence sur Cybertron à la toute fin de la guerre des Autobot et Decepticon, j’aurai personnellement aimé une séquence plus longue sur cette partie, mais l’essentiel est dispensé a coup de CGI de haute volée, pour nous transporter ensuite sur notre bonne vieille terre des années 80.

Bien sûr, on a le droit a une ado avec des problèmes, c’est normal, et c’était nécessaire au film, et cela ajoute un petit je ne sais quoi a la relation Charlie / BumbleBee qui fait toute la magie du film, même si cela parait redondant au début, on laisse sa chance a Charlie pour voir ce qu’il se passe ensuite…

Et ensuite, c’est là que ça se gâte un petit peu, même si l’on a droit a de superbes séquences avec les Autobot et Decepticon, le film va rapidement souffrir de pas mal de longueurs qui me font l’effet de fillers ou l’on a cherché a ralentir le rythme du film pour rester au dessus de la barre des 1 h 30 et faire comme la majorité des films Transformers, et c’est bien la le soucis.

Lire Aussi:  Hunter Killer 2018 avec Gerard Butler, Gary Oldman, Mon avis sur le film!

Il aurait fallu profiter de cet origin movie, pour en faire quelque chose de différent, je pense qu’un film de 1 h 30 ou 1 h 45, aurait été parfait et nous aurions eu le Blockbuster auquel je m’attendait, mais ça n’a pas été le cas !

Bon on ne va pas se mentir, il y a des passages vachement rigolos dans le film et la majorité due a BumbleBee !

Qui plus est le film développe une humanité à BumbleBee que certains humains n’ont pas dans l’histoire, et c’est la le vrai tour de force de ce film !

 

La conclusion

Au final, on a un BuddyMovie qui tient extrêmement bien la route, une 3D au top niveau (aussi bien en réalisation qu’en animation), quelques clins d’œil au TCU (Transformers Cinematic Universe, je viens de l’inventer, tu aimes ?)

Conclusion : tu passeras un bon moment devant le film, qui reste un must-see avec une scène de mi-crédit essentielle, mais qui fait se poser beaucoup de questions, je n’en dis pas plus !

Note globale

Le film sera disponible le 30 avril en Blu-ray et DVD sur Amazon !

Bumblebee (2018) 1h 54min | Action, Adventure, Sci-Fi | 21 December 2018 (USA) Summary: On the run in the year of 1987, Bumblebee finds refuge in a junkyard in a small Californian beach town. Charlie, on the cusp of turning 18 and trying to find her place in the world, discovers Bumblebee, battle-scarred and broken.
Countries: USA, ChinaLanguages: English
Note globale

Comments are closed.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. AcceptRead More