American Gods sur prime video, mon avis sur la série. #BingeWatch 3

0

Hey! Soit le bienvenue dans ce troisième #BingeWatch !

Aujourd’hui nous allons parler d’une série que j’aime beaucoup, trop même.

Non il ne s’agit pas de Doctor Who, celle la on y viendra plus tard, eh eh, non la il s’agit d’American Gods 😀

Attache ta ceinture, on y va!

Review american gods

American Gods, les dieux d’Amérique ?

Enfonçons les portes ouvertes, non il ne s’agit pas de dieux américains, enfin pas tous ! Quoi comment ça je me contredis ? Eh oh c’est moi qui raconte ici okay ?

La série, qui suit les aventures d’Ombre Moon, au côté de Voyageur est tirée du roman éponyme de Nail Gaiman paru en 2001.

Actuellement ayant deux saisons au compteur, American Gods a été renouvelée pour une troisième saison par STARZ (chaine de réseau américain) puis après diffusion chaque épisode est disponible 24 heures après sur Amazon Prime Video.

Un synopsis s’il vous plait !

« En sortant de prison, Ombre apprend la mort de sa femme et de son meilleur ami dans un accident de voiture. À bord de l’avion qui le ramène chez lui, il se fait embaucher comme garde du corps par un étrange personnage dénommé Voyageur qui l’entraîne dans un long périple à travers les États-Unis. Ombre découvre bientôt que Voyageur (dont la véritable identité restera secrète jusqu’à la fin de la saison) tente de rallier à sa cause les autres anciens dieux et quelques personnages folkloriques afin de mener une guerre sans merci aux divinités plus récentes de l’Amérique à savoir : les médias, la technologie et la mondialisation. »

review american gods prime video

Le postulat de base d’American Gods.

Car tout part de là dans cet univers, quand les humains se mettent à croire à quelque chose, ils insufflent la vie à un dieu, ni plus ni moins ! Par contre, il n’est point question de dieu de la moquette ou de l’aspirateur, mais à chaque époque et pays, des dieux différents apparaissent ça et là, ce qui est intéressant selon moi, est la vie que mèneront ces différents dieux, certains sont voués à disparaitre, d’autres encore à évoluer. Un postulat qui amène et intègre parfaitement un folklore inhérent : leprechaun, djinns, banshee, etc. tous sont plus ou moins présents ou cités.

Dans la première saison d’American Gods, la série fait la part belle à l’arrivée des dieux principaux (ceux qu’on verra le plus NDLR) en Amérique du Nord, le tout conté par le dieu Ibis lui-même !

L’action de la série se passera essentiellement aux États-Unis d’Amérique, et proposera de visiter certains endroits assez surprenants (oserai-je dire pittoresques ?) comme « La maison sur le rocher », le « Pete’s Crocodile Bar » ainsi que des paysages à couper le souffle et d’autre glauques à souhait comme le verger d’os.

Côté techno (boy)

Si tu as aimé le traitement visuel des combats dans 300 alors tu ne seras dérouté lors des scènes de combat dans American Gods, l’image est d’une qualité incroyable et restitue parfaitement les différentes atmosphères, d’un bleu froid à un orange bien chaud, tous les tons ou presque sont retransmis à l’image, au niveau de la réalisation, tous les styles et types de plans y passent, pour ton plus grand plaisir.

Lire Aussi:  Watchmen se sérialise en Automne sur HBO ! Alerte Teaser :)

Niveau son, j’ai regardé aussi bien en version française (doublage assuré par la société Chinkel) qu’en VOST, les dialogues sont clairs la restitution au niveau spatial est un régal et Brian Reitzell assure une grande partie de l’ambiance musicale de la série, et que dire si ce n’est que tu n’auras vraisemblablement pas envie de zapper le générique a chaque début d’épisode 😉

Rien n’a redire sur le jeu d’acteur, il est parfait tel quel, nope, rien à changer, vraiment rien !

avis sur american gods

Les acteurs

New Media : Kahyun Kim, épatante et d’une énergie communicative qui m’a forcée pour que je te parle d’une partie du cast…

Ombre Moon : Ricky Whittle, vu dans The 100, je l’y est découvert dans le rôle de Lincoln, et sincèrement, j’adore ! (ouais je suis un mec et alors ?), qui nous livre un Ombre Moon assez naïf et pourtant gros dur a cuire.

Laura Moon : Emily Browning, vue pour la première fois dans Sucker Punch, tu l’aimeras et la détesteras, promis !

Vendredi : Ian Mc Shane, actuellement à l’affiche du reboot de Hellboy, et surtout gérant du Continental dans John Wick, très cabotin dans son rôle avec un certain paternalisme, surprenant !

Sweeney: Pablo Schreiber, il jouera le Master Chief dans la future série Halo actuellement en pré production, il délivre un Sweeney le Dingue, vraiment dingue, oui vraiment !

Techno boy : Bruce Langley, qui joue donc un dieu de la technologie, vaniteux et détestable au plus haut point, on a-d-o-r-e !

Bilqis : Yetide Badaki, déesse de l’amour et beauté fatale, aussi très habile avec ses mots…

Mr Nancy : Orlando Jones, vu la 1ère fois dans Evolution en 2001 avec David Duchovny, il apporte un côté très funky et une énergie monstrueuse a l’écran !

Mr Monde : Crispin Glover, l’effroyable sac d’os de Charlie & ses drôles de dames (2000), flippant à souhait en dieu omniprésent, et quasi omniscient !

Critique American Gods
Alors c’est un leprechaun qui rentre dans un bar…
Mon avis sur la série ?

Bon, je pense que tu l’as compris, j’aime vraiment cette série avec son univers très particulier, pour moi cette série est quasiment parfaite.

Quasiment.

Parce-quelle ne compte que huit épisodes par saison, ce qui n’est pas beaucoup je te l’accorde, mais au final, la qualité est bien présente et on se régale à chaque épisode.

Note globale

Série a voir, d'urgence !

American Gods saison 1 & 2 disponible sur Prime Video

 

Note globale

Leave A Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. AcceptRead More

%d blogueurs aiment cette page :