De Gaulle, véritable biopic ou tentative ?

0

L'affiche du film De gaulleGabriel le Bomin, réalisateur et scénariste vient de nous offrir un film sur l’un des plus grand personnage de la France : Charles De Gaulle.

Pour le réalisateurs aux succès mitigés, le défi à relever fut énorme. A part quelques téléfilms anecdotiques, il s’agit du premier long métrage consacré à de Gaulle. Le film se situe sur une période cruciale de De Gaulle, c’est à dire le printemps 1940.

Période et construction du film De Gaulle

La France s’effondre petit à petit face à l’envahisseur allemand bien trop puissant et une armée française dépourvue de responsables courageux. Fraichement promu Général, De Gaulle tentera de rallier le soutien de Churchill et devra faire face à l’ambitieux défaitiste Maréchal Pétain.

Le film est scindé est 2. D’une part vous avez la famille de Gaulle avec Yvonne, sa femme (incarnée par Isabelle Carré), ses enfants et leur petite dernière, Anne, atteinte de trisomie 21. Et d’autre part, le périple du général de trouver une place dans un gouvernement de couards et faire en sorte que la France ne capitule pas face à Hitler.

En temps de guerre

Un acteur à la hauteur ?

Le charismatique De Gaulle est incarné par Lambert Wilson (que l’on a pu voir dans « Les Traducteurs » et bien d’autres films aux succès divers). Malgré les heures de maquillage, l’acteur souffre pour entrer dans la peau du personnage et lui ressemble que de loin. De Gaulle semble artificiel voir désarticulé comme tombé dans la soupe. Petit à petit, nous finissons par s’habituer à son jeu d’acteur. Sauf à sa voix qui ne reflète pas la puissance du personnage dans sa façon de parler. Nous avons l’impression en l’écoutant d’assister à de la récitation plutôt qu’à une performance.

De coup, on se pose la question de savoir si le film est sur la famille De Gaulle ou sur le général ? Pourtant la famille De Gaulle était très discrète dans la vie réelle, sa femme Yvonne dont on a jamais entendu la voix est très présente dans le film. est-ce une volonté de montrer l’intimité d’un homme ou est-ce pour nuancer le personnage et le jeu d’acteur ?

De Gaulle avec ses enfants

Le film De Gaulle en lui-même

Le film reste tout de même cohérent, nous finissons pour accrocher à la vie des personnages et de leurs luttes pour survivre.

Survivre pour soi, survivre pour les autres et survivre pour la France.
Il s’agit d’un biopic ambitieux où l’on arrive à ressentir l’urgence de la situation. Nous présenter un De Gaulle humain, proche de sa famille est une bonne chose tant ce personnage est devenu une sorte d’icône pour des millions de français. Amener à suivre un personnage dans son intimité qui finira par se retrouver seul face à un monde devenu fou. la force de sa famille lui permettra d’aller de l’avant.

Le film se conclut par l’appel du 18 juin où nous découvrons les coulisses de ce discours. Une première version incisive puis édulcorée pour éviter les foudres du nouveau gouvernement de Pétain.

Conseil de guerre au gouvernement

L’origine de ce film vient principalement de 2 sources :

  • Le réalisateur Gabriel le Bomin avait réalisé une série de documentaire sur la France Libre
  • Le film s’appuie aussi sur le livre « Les mémoires de guerre » écrit par De Gaulle. Ce livre parle de stratégies, de prises de position et surtout son envers sa famille.

Ne restait qu’à déterminer quelle partie de la vie de cet homme choisir ?
Finalement, il s’agit de la période où De Gaulle n’était presque plus rien, voir banni. Le voir se relever par amour pour les siens et des convictions envers son pays sera un moment très fort du film.

Le Gaullisme ?

On peut sentir dans ce film, une certaine idée de ce qu’on appellera plus tard « le Gaullisme ».
Sans connaître précisément ce que recouvre ce terme repris de nos jours par les politiques. Nous voyons dans le film un homme qui même faible, abandonné et seul, n’abandonnera jamais.

Le gaullisme n’est-il pas simplement une citation comme « ne jamais abandonner » ? Ou « que pouvons-nous faire pour les autres ». « Respecter sa propre parole », « Se montrer fort », « Être une icône debout pour inciter les autres à nous suivre » ?

Je me suis posé ces quelques questions pendant le film.

L'appel du 18 juin 1940 fait par De Gaulle

Mon avis global

De Gaulle de Gabriel le Bomin n’est pas exempt de défauts et l’acteur qu’il a choisi est discutable. Le film est parfois inégal en voulant raconter 2 histoires mais l’ensemble tient la route.
Avoir enfin un film sur De Gaulle fait plaisir. Nous avons de nombreux films sur Churchill, JFK, Staline… il manquait cette grande figure de l’époque. Avoir enfin un film sur De Gaulle permet de refaire chanter le coq qui se trouve dans chaque français. Il nous apprendra à découvrir les valeurs intimes d’un homme. Ainsi que d’appréhender sa force pour son son pays et le faire sortir de la guerre en ayant la tête haute !

Chacun appréciera le film à sa façon. Les critiques actuellement sont partagées entre succès et film niais.
A vous de vous faire votre propre idée sur ce film issu de notre propre histoire.

Plus d’information sur le général Charles de Gaulle en suivant ce lien : https://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_de_Gaulle

La bande annonce du film :

Note globale

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :